Navires de la honte

Documentaire, 75 minutes
V.O. française sous titrée, V. anglaise sous titrée
Produit par Malcolm Guy et Germaine Wong (ONF)
Distribué par l'Office National du Film du Canada, Diffusion Multi-Monde

Navires de la honte nous entraîne au fond des cales des cargos qui sillonnent les eaux internationales pour découvrir l’existence et les luttes des marins, ces galériens des temps modernes qui déplacent plus de 90% des marchandises à travers le monde.

La majeure partie de tous les biens que nous consommons est transportée par mer, dans des navires où les conditions de travail rappellent trop souvent celles des galères d’un autre âge.

Le documentaire de Malcolm Guy et Michelle Smith, Navires de la honte, lève le voile sur ce monde peu visible, où les armateurs, comme la famille de l’ancien Premier ministre canadien Paul Martin, évitent les normes du travail et d’exploitation maritime de leur propre pays, en enregistrant leurs bateaux à Panama, dans les Bahamas, au Liberia et autres petits États.

Les marins sont embauchés à rabais aux Philippines, en Inde, en Chine, en Ukraine. Navires de la honte raconte l’histoire de quelques uns de ces marins les galériens du 21e siècle – et de leur milieu taillé aux besoins des sociétés maritimes et de la mondialisation.

Louis-Vincent Barthe, marin naviguant à bord des navires de la Garde côtière canadienne et de la marine marchande, vient de publier aux éditions GID le récit de ses péripéties.

À quelques milles des côtes, la fraîcheur du vent soufflait sur la mer où nous essuyions déjà des paquets de mer. Au grand large, dans la partie ventrue du fleuve, c’est-à-dire le golfe, les embruns lavèrent notre pont principal sous l’impulsion de vagues d’une douzaine de pieds. Il y avait fort longtemps que je n’avais pas assisté à une valse marine arrosée d’eau salée. Cette danse à fendre les vagues dura toute la journée avant de diminuer le rythme au milieu de la soirée“.