Salle comble pour la première en salle d’«Au pays de la muraille enneigée»!

 

salle comble

La réalisatrice Marilu Mallet répond aux questions de la salle.

Vous avez été nombreux à vous déplacer pour la première en salle du film Au pays de la muraille enneigée le vendredi 9 septembre! Le film a joué devant une salle comble, et un bel échange s’en est suivi entre la réalisatrice et un public curieux et comblé!

Nous sommes navrés pour ceux qui n’ont pas pu entrer, mais si vous n’avez pas encore vu le film, sachez qu’il est à l’affiche jusqu’au 15 septembre à la Cinémathèque québécoise (335, de Maisonneuve est, Métro Berri-UQAM) chaque soir à 19h, et exceptionnellement le mardi, 13 septembre à 18h.

Judas Ahumada

Judas Ahumada

Notez également que le DIMANCHE 11 SEPTEMBRE, la séance sera suivie d’une intervention du poète d’origine chilienne Judas Ahumada, qui vous invitera à travers son oeuvre à « garder les deux pieds sur Terre, mais à marcher…« .

Chili: le 11 septembre 1973

Le choix de la date de programmation du film n’est pas fortuit. La Cinémathèque québécoise et Multi-Monde l’ont choisi parce que cette période est significative pour les Chiliens, pour l’Amérique latine et pour les gens du monde épris de justice, c’est-à-dire l’autre 11 septembre, celui de 1973 au Chili.

Ce choix permet de rappeler les événements qui ont marqué l’histoire du 20e siècle – le coup d’état qui a renversé le gouvernement socialiste de Salvador Allende – une époque ou des milliers de Chileéns jusqu’à 200,000 ont du fuire leur pays au risque de leur vies, et ou environ 7000 d’entre’eux ont été accueillis par le Canada et le Québec. Ces réfugiés se sont intégrés et sont devenu parti du tissus social de notre pays.

Le film nous permet d’apprécier l’apport des artistes issues de cette vague de réfugiés et d’immigration et ce qu’ils et elles contribuent à notre culture, nos connaissances, notre regard sur le monde.

Cette publication est également disponible en %s.

Les commentaires sont fermés.